Chargement du lecteur...

« La Syrie, mon pays qui n'existe plus » : le photographe Ammar Abed Rabbo raconte son pays

« On ne voit plus la Syrie que sous deux visions : celle de Bachar el-Assad et celle de Daesh ». Pour le photographe franco-syrien Ammar Abed Rabbo, la conflit en Syrie a laissé, à tort, une empreinte de guerre et de destruction dans l’imaginaire du public. Pour son exposition « La Syrie, mon pays qui n’existe plus », qui se tient au Palais de Beiteddine au Liban, c'est un autre portrait de son pays que le photographe a voulu dresser : celui de la vie ordinaire en temps de paix comme en temps de guerre. 

5 août 2019 Mise à jour le 24 août 2019 à 13:08 par TV5MONDE

Extrait du 64’ le monde en français - Édition du 04/08/2019
Reportage : W. Charaf